top of page

Visites Guidées Graffiti et Street Art

Fais le Trottoir propose différents types de visites guidées animées par deux personnes dont un artiste. Lors de ces balades, nous décodons les signatures, expliquons l’historique et les techniques de travail et les mécanismes propres à ce mouvement.
 
Au gré du parcours, nous découvrons des tags, graff, pochoirs, collages, stickers, fresques murales...
 

Nous organisons des visites pour des groupes privés et sur inscription.

               
Prochaines visites:
 

Dimanche 21/04 à 14h: Ixelles

Dimanche 28/04 à 13h30 : Autour du train

Jeudi 16/05 à 19h: Autour de l'effaçage du graffiti

Dimanche 19/05 à 14h: Autour de l'effaçage du graffiti

Infos et Inscriptions: visitegraffiti@gmail.com

Centre de Bruxelles

 

Le coin du Recyclart, proche du quartier des Marolles, est un haut lieu du graffiti bruxellois. On y retrouve de nombreuses interventions artistiques autorisées ou non: pochoirs, collages, tags, graffiti...

 

On y découvre des oeuvres de Parole,  Bonom, Thierry Jaspart

 

 

Ixelles

Ixelles est un quartier où l'on retrouve de nombreuses interventions artistiques autorisées ou non: pochoirs, collages, tags, graffiti...

 

On y découvre des oeuvres de Créons, Parole, Idiot, Lundi Promis...

Neerpede

 

Le site de Neerpeede est le principal site d'expression toléré à Bruxelles.

On y retrouve une centaine de piliers d'autoroutes peints par des artistes belges et étrangers.

 

On y découvre des oeuvres de Eyes-B, Defo, Waf, Farm Prod... Et une grande variété de styles picturaux.

 

 

 

Canal

On retrouve de nombreux tags et graffiti du côté du canal à Bruxelles.

 

On y découvre des oeuvres de Thierry Jaspart, CTS, GTA, Ralers...

 

Saint-Gilles

Saint-Gilles est un quartier qui hébèrge un bon nombre d'artistes, d'ateliers et d'écoles artistiques. Naturellement, tags, graffiti et autres interventions dans la rue sont bien présentes.

 

On y découvre des oeuvres d'Idiot, Bonom, Space Invader...

Louvain-La-Neuve

En 2012, 2015 et 2021, la ville de Louvain-La-Neuve a confié ses murs à des artistes belges et internationaux lors du Kosmopolite Art Tour et Fresh Paint, organisés par Farm Prod.

 

Cette visite se concentre sur les fresques monumentales réalisées lors de cet évènement.

Créons
 
Depuis plus de 10 ans, Les Crayons investissent les murs de Bruxelles. Au début, très sages et statiques, on les a vu évoluer à travers des mises en scène.
 
Cette visite se concentre sur les graffiti des Crayons et leur évolution depuis leur apparition.

Nocturne

A travers cette visite , vous découvrirez des interventions visibles uniquement de nuit et vous plongerez dans cette atmosphère nocturne intimement liée à ce mouvement.

 

Bonom

 

De 2005 à 2010, l'artiste Bonom a envahit Bruxelles avec ses dessins d'animaux et de squelettes d'animaux monumentaux.

 

Cette visite se concentre sur les oeuvres et la démarche singulière de cet artiste.

Forest

 

Friches, fresques, tags, graffiti sur les voies ferrées...

 

Forest regorge de différentes interventions artistiques et offre une grande diversité de style.

Autour du train
 
Le graffiti le long des voies ferrées et sur les trains est une pratique très répandue en Belgique.
 
Cette balade est une plongée dans cet univers spécifique du graffiti.


















 

« L'objectif principal consiste à fournir les clés de lecture au public afin qu'il gagne en capacité à décoder et, par-là, à comprendre les tags et les graffitis qui, pour les non-initiés, demeurent difficiles à appréhender. En outre, parcourir la ville avec un artiste issu de ce courant permet d'humaniser le rapport à ce type d'expression qui, sinon, risque fort d'être perçu comme un gribouillis illisible : déchiffrer, expliquer la signature d'un tagueur que l'on pourra ensuite suivre dans ses déplacements [...]. Nous sommes en réalité face à une forme d'alphabétisation qui permettra d'accéder à un texte urbain- et, comme pour tout savoir naturellement acquis, cet accès à la connaissance élargira l'horizon de la réflexion et de la tolérance.[...]

 Les objectifs pédagogiques de Fais le trottoir ont déjà démontré leur utilité. Les visites contribuent à la reconnaissance de la valeur d'une intervention – et donc de son auteur- par un cercle plus large que celui des seuls pairs et des initiés, sur la base d'un véritable échange avec les participants sollicités à donner leurs avis et leurs impressions, ce qui permet d'élargir le champ de reconnaissance au-delà de la communauté directement concernée. »

in VAN ESSCHE, E. Révolutions du street art. Bruxelles : Editions CFC, 2021, p.71

bottom of page